Présentation de l’Equipe N°:3
    Titre de l’Equipe  Hémisynthèse de Produits Naturels : Applications Electrochimiques
    Acronyme éventuel : HPNAE
    Localisation physique : Université Saad Dahlab Blida1 -Faculté des Sciences
    Nom -Chef d’équipe MEHDAOUIRazika Grade : MCA
    Nom & Prénom Grade Spécialité Structure de rattachement
    MehdaouiRazika MCA Electrochimie- Corrosion U. Blida1
    Boutoumi Hocine Pr Génie des Procédés U. Blida1
    Zeffouni Zakia MAA, Doc. Chimie U. Blida1
    Cherifi Souad Doc Chimie U. Blida1
    Benreka Sofiane Doc. Chimie U. Blida1
    HadjalahSoumia Doc Chimie U. Blida1

    Description scientifique du programme de recherche de l’équipe :

    1. Contexte scientifique

    La recherche de nouvelles molécules respectueux de l’environnement, biodégradables, plus actives et l’amélioration de l’efficacité des molécules existantes dans le domaine de l’inhibition de la corrosion constitue le challenge de notre équipe tant sur le plan de développement de techniques d’extractions, de séparations et de purifications ainsi que la valorisation des molécules extraites par des applications électrochimiques et biochimiques.

    Les travaux de l’équipe s’étendent à l’hémisynthèse d’analogues structuraux à partir de produits naturels bioactifs (acides aminés, huiles essentielles, métabolites secondaires des plantes aromatique et médicinales, biomatériaux, les algues, etc), par l’utilisation des méthodes de synthèses propres et performantes. Cette thématique à un double objectif :

    1. dans un premier temps l’extraction des différents métabolites issus d’organismes naturels, suivie de la préparation de biomolécules basées sur les produits obtenus.
    2. Dans un deuxième temps, l’évaluation de l’efficacité inhibitrice de ces produits synthétisés vis-à-vis de la corrosion des métaux dans différents milieux (acide, neutre et basique).

    Les molécules issues du naturel disposent d’une grande biodiversité. La majorité des biomolécules montrent un large spectre d’activités biologiques (antimicrobienne, antifongiques, …..). L’activité anticorrosion de substances naturelles connait actuellement un engouement particulier des chercheurs. La corrosion est un problème industriel rencontré dans divers secteurs,   il cause d’importants dommages économiques. Ce phénomène de corrosion représente un problème constant, souvent difficile à éliminer complètement. Il affecte les installations de plusieurs secteurs (industrie, transport, énergie, bâtiments, etc.). La plupart des composés synthétiques utilisés comme inhibiteurs, présentent une bonne action anticorrosion, mais la plupart d'entre eux sont hautement toxiques pour les êtres vivants et l'environnement. Ces inhibiteurs sont utilisés pour empêcher ou retarder la corrosion des métaux ou leurs alliages. Plusieurs recherches montrent que l’utilisation des biomolécules pour la protection des métaux permet d’atteindre des taux d’efficacité élevés. Raison pour la quelle ces produits sont considérés de plus en plus comme une source d’inhibiteurs verts. L’utilisation de ces derniers, peut se montrer efficace dans différents milieux (acide, neutre et basique), ce qui pourrait permettre dans un avenir plus ou moins proche de substituer les produits chimiques toxiques utilisés actuellement.

    2. Objectifs scientifiques :

    - Formation par la recherche de doctorants spécialisés dans le domaine de la chimie des produits naturels et leurs applications dans le domaine de l’inhibition de la corrosion des métaux dans différents milieux,

    -      - Valorisation des extraits naturels, métabolites secondaires et des biomolécules dans l’inhibition de la corrosion

    -      - Traitements des eaux par voie électrochimique.

    - Développement des compétences en chimie extractive, séparative et en analyse structurale des métabolites secondaires,

    - Valorisation des ressources naturelles nationales,

    - Isolement de nouvelles structures et/ou des fractions de produits dotées d’activité inhibitrice de corrosion intéressante

    3. Travaux en cours :

    Les travaux en cours portent notamment sur :  

    - Hémisynthèse et caractérisation par des méthodes spectroscopiques (IR, RMN, spectrométrie de masse) des molécules actives à partir de produits naturels dans le domaine de l’inhibition de la corrosion.

    - Détermination et valorisation des activités anticorrosives par les méthodes de caractérisations électrochimiques (courbes de polarisations et impédances électrochimiques),

    - Extraire, identifier et quantifier des composés à partir de plusieurs substances naturelles et leur utilisation comme source d’inhibiteur de corrosion éco-compatibles, biodégradables et non toxiques.

    - Synthèse des biosurfactants par voie biochimique et les utilisés dans l’inhibition de la corrosion microbienne.

    © 2020 Université Blida 1

    Please publish modules in offcanvas position.